Nous sommes actuellement le 19 Sep 2020, 06:08


Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 12 Mai 2020, 18:18 
Guide
Guide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2013, 19:01
Message(s) : 507
Localisation : SAINT CHINIAN
NOM: CALMETTE
Prénom: Jo
Je vous parle d'un temps...









TOULOUSE

Le bistrot à l’atmosphère irrespirable est bondé, il pleut sur Toulouse les habitués en sont à leur énième tournée et le bar leur sert déjà de rampe plus que de table.
Impassible le mastroquet, monsieur Antoine, essuie ses verres et réconforte chacun en lui donnant raison pourvu qu’il commande la tournée suivante. La journée se fait longue derrière le zinc à entendre tantôt des baratins de comptoir tantôt des pseudo confidences qu’il oubliera dans les minutes qui suivent. Il aimerait bien que son fils le remplace un peu, mais le boutonneux ne lâche pas le flipper et son score fait l’admiration de quelques désœuvrés.
Dans les conversations revient sans cesse le mot : caisse. Nous sommes ici dans le quartier où se regroupent une dizaine de vendeurs de voitures d’occasion, spécialisés dans le haut de gamme, le 4x4 ou la petite Française.
Sur une banquette dans un coin de la salle une jeune femme, nerveuse seule se fait discrète. Sa présence prolongée intrigue le tôlier. La jolie trentaine, look de parfaite secrétaire elle fume cigarettes sur cigarettes et consulte son portable toutes les cinq minutes. Il a déjà vu cette frimousse dans le quartier mais dans son bar ? C’est la première fois. Tout est ici possible c’est peut être une fliquette ?

- Jacqou emmène toi !
T’ta l’heure P'pâ je termine » et sa partie de flipper enfin finie il passe derrière le comptoir, il sait bien que son père n’appelle jamais pour rien .
- Jacqou branche cette nana, elle est là depuis plus de deux plombes, vas y molo, je ne la situe pas ça sent le poulet ou le truc compliqué »
Le Jacquou c’est un mariol il se lance dans une grande manoeuvre, il suggère à un de ses potes de s’installer à la table voisine et de faire du rentre dedans à la fille. Comme prévu l'assaut du dragueur est vite interrompu par Jacquou qui joue les redresseurs de tort .
Excusez, mademoiselle, il est un peu lourd mais pas méchant, allez je vous offre un verre à tous les deux puis tu laisses la demoiselle tranquille.
L’opération bien rodée arrive à son terme et Jacquou « Branche » la solitaire. La jeune femme se lâche rapidement : Ca vas pas du tout elle est partie de chez elle, son idiot de marie a acheté une BMW et n’arrive plus à payer les mensualisées. Au lieu de chercher à bosser il passe ses journées à traîner sur les quais, à la pétanque ou à refaire le match de foot du week-end avec d’autres glandeurs professionnels.
Depuis peu, chez eux, l’huissier a remplacé les lettres recommandées de la banque, elle en a marre…  ça  lui fait du bien de parler.  Grand seigneur Jacquou la réconforte.
- Il n’y a que des solutions, je connais quelqu'un qui a l’habitude de ces situations, je suis sûr qu’il vous aidera, Venez demain après midi on verras
Je ne peux pas je travaille et demain soir je ne pourrais pas venir, mon mari vas se douter de quelque chose.
Alors laissez moi un numéro de téléphone. Elle le lui griffonne sur un sous verre et se sauve.

_________________
A quand le prochain départ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 12 Mai 2020, 18:24 
Guide
Guide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2013, 19:01
Message(s) : 507
Localisation : SAINT CHINIAN
NOM: CALMETTE
Prénom: Jo
SUITE
Il flotte toujours, elle a le moral au plus bas et se doute bien qu’une combine foireuse se profile, mais as t’elle d’autre échappatoire ? De toute façon c’est bien ce qu’elle était venue chercher dans ce bistrot connu comme point de rencontre de tous les magouilleurs du milieu automobile.
Il faut voir le parking! Que de belles Allemandes, full option, intérieur cuir, téléphone bien en évidence et guide Michelin sous la lunette arrière. C’est bien la réputation de la clientèle de ce bar qui a guidé ses pas jusqu’ici. Dans le milieu de l’automobile Toulousain, le bistrot ne s’appelle plus « chez Antoine » mais « À la carte grise »


Au comptoir une différent éclate pour des gains de tiercé mal partagés, vite jugulé par le patron. Les demis coulent à flot le pastis aussi, une fin de journée banale dans la ville rose.

Jacquou est déjà lancé sur le coup de la BM avec son pote Choï-choï ils posent les filets.
-Téléphone de suite à Jeannot à Dakar, passe lui l’info et si il a le client on part en voyage illico.
Bien sûr qu’il a le client Jeannot, il ne fait que ça d’ailleurs, fourguer des véhicules de haut de gamme à des fonctionnaires Africains, c’est le roi de la Mercedes. Depuis la fermeture de l’Algérie le commerce n’est pas facile. Il rayonne quand même sur le Mali, le Niger le Burkina ou il est en concurrence avec la mafia Belgo-Ivoirienne.
Des bateaux entiers de voitures plus ou moins « nettes » en provenance de Belgique et de toute l’Europe arrivent dans les ports de cote d’Ivoire et du Liberia ou la ré-immatriculation est de plus en plus facile. C’est certainement la première source de revenu des douaniers.
 
-Il faut que je « termine » un 4X4 j’en ai pour au moins deux jours
-Ils le prendront comme il est, te casses pas, de toute façon il nous le faut car avec la BM sur la plage c’est pas gagné.
-Si la nénette est d’accord il faut dégager de suite, pas le temps de fignoler
-Pour le pognon, comment on fait ?
-Je lui donne Dix milles de suite et le reste comme d’hab… un jour !
-Elle est bien assurée ?
-Ce genre de caisse ça se vend avec le crédit et l’assurance, tu sais bien.
-Ton passeport, il est comment ?
-Chargé il y a le Toyota de la dernière fois
-Tu l’as sur toi ?
-Non dans ma bagnole.
-Bouge, je le fait rectifier ce soir même par Gutenberg le roi du tampon, faut faire vite avec ce genre de caisse c’est super chaud, elle à l'huissier au cul. Je lui donne trois jours avant de déclarer le vol et prévenir son assureur, il faut donc se remuer vite.
-Et si on se fait gauler par les Mauritaniens ? Il vaudrait mieux prévoir six jours .
-Ça risque rien, j’ai vendu une Mercedes au patron des douanes à Nouadhibou, on passera direct, t’occupes. Avec ces bagnoles il faut faire fissa.
En moins d’une soirée, le coups de fil à Dakar est passé, l’affaire est ficelée, le rendez vous pris pour la transaction avec la jeune femme. A la première heure, il « emprunte » dix milles francs à son père et direction le buffet de la gare Matabiau, ou l’attend le jeune couple surendetté,
La procuration pour le prêt du volant est établie et signée sur un document préétabli avec faux tampons de la mairie, du grand art. C’est tout un métier d’évacuer des « coups à l’assurance » Maintenant la BM n’attends plus que de se faire « voler » avec les doubles des clés et bien sûr la carte grise dans le sac à main que l’étourdie a forcément oublié sur le siége !
Le secret du bonheur dans ce genre de combine, c’est la rapidité.

_________________
A quand le prochain départ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 12 Mai 2020, 18:29 
Guide
Guide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2013, 19:01
Message(s) : 507
Localisation : SAINT CHINIAN
NOM: CALMETTE
Prénom: Jo
SUITE

VALENCIA

Pendant ce temps deux babas cool roulent en Espagne dans leur « camping-car ». Plus que quelques bornes et c’est Algéciras . Ils partent à la rencontre de l’Afrique ou ils pensent se rendre intellectuellement utiles et en échange se procurer des produits artisanaux qu’il compte vendre à leur retour. La base de leur engin est un antique Berliet « Stradair » ex-véhicule pompiers dont la citerne a été démontée et remplacée par une étrange installation : Une caravane sans essieu posée sur deux énormes pneus d’engin de travaux publics.
Sur le port d’Algéciras il y a bien longtemps que la guardia civil et les douaniers ne cherchent plus à comprendre, aucun véhicule, aucun chargement ne les étonne.
Pour ces deux, rien ne presse ils vont dormir dans leur coquille et demain marchander le billet de bateau. Ils sont cool !

BEZIERS

Dans la banlieue de Béziers une équipe de carrossiers s’active à poser les derniers autocollants publicitaires sur les 4X4 fraîchement repeints. Tout le catalogue du monde 4x4 n’est pas admis, il faut du Toy et surtout du Toy. L’Afrique ne sais plus ce qu’est une Peugeot de nos jours les Japonais règnent sur toutes les pistes.
Dany est un vieux de la vielle, il organise des rallyes bidons avec des voitures maquillées et qu’il loue au prix fort à des gogos en mal d’aventures. Non seulement il va les utiliser comme convoyeurs mais en plus leur fait payer le voyage. L’atelier de carrosserie est devenu secondaire depuis qu’il s’est aperçu qu’il ne fallait pas forcément donner beaucoup de coups de marteau pour gagner de l’argent. Dehors la tramontane fait rage, vivement le soleil, le sud, les liasses des CFA… Dany rêve.
Son Range Rover bardé d’autocollants « organisation Africa Raid » est déjà prêt, c’est le seul véhicule qui soit administrativement « net » dans ce rallye, sa blondasse habituelle a déjà installée leur barda, sa seule consigne c’est: La ferme !
Les autres voitures sont pourvues de cartes grises qui ont fait déjà plusieurs fois le voyage elles correspondent à des véhicules vendus en Afrique depuis belle lurette .
Les numéros de châssis frappés sur un longeron correspondent parfaitement. C'est un métier!
« Allez on se remue les participants arrivent dans une heures ! »
Trois heures du matin, les gogos frigorifiés arrivent déguisés en pilotes de courses, avec à leur ceinture un attirail digne d’un flic Américain. Couteau, étui à boussole et à lunettes, poche à passeport et téléphone. Coté vestimentaire ce sont les pantalon kaki multi poches qui rivalisent avec les blouson de couleurs éclatantes dignes d’une expédition polaire. C’est à celui qui a le plus de pub multicolores sur lui. Des copains qui leur font assistance les aident à charger les cantines dans les voitures.
- Vous n’avez pas oublié les médicaments et des vêtements pour les gosses ?  Hurle Dany au comble de l’excitation. Il sait bien, qu’il faut trimbaler des cadeaux pour faire genre « humanitaire » Il faut jouer les boys-scout à la rescousse de l' Afrique. La ficelle est usée mais ça marche encore, il a même le culot de demander une aide au conseil général et à la région . Ça en jette avec les logos sur les véhicules « avec le soutien de la région Languedoc-Roussillon » ça cautionne, c’est presque un laisser passer. L’arme absolue, c’est l’ambulance offerte par le département, elle est destinée à une ONG Sénégalaise qui ne la verra jamais puisqu’elle est programmée pour finir comme taxi à Nouadhibou ou à Atar.
- Départ à cinq heures, vous ferez le plein en Espagne c’est moins cher, il y a assez de gas-oil pour y arriver. Il a tout prévu il n’est pas question de se faire contrôler sur une aire de repos en France.
.

_________________
A quand le prochain départ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 13 Mai 2020, 06:19 
Découvreur
Découvreur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2014, 08:08
Message(s) : 187
NOM: PEREZ
Prénom: Jean Marie
Ben alors? et la suite? on l'imagine mais bon….


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 13 Mai 2020, 11:11 
Guide
Guide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2013, 19:01
Message(s) : 507
Localisation : SAINT CHINIAN
NOM: CALMETTE
Prénom: Jo
Attends, pââtron, attends, c'est un truc d'époque il ne faut pas le brusquer...

j'ai pondu ça dans le folles années 80! C'est une compilation de toutes les conneries, authentiques mais légèrement arrondies de l'époque, que j'ai monté dans un ordre différent.

Il y en a quelques uns et une qui à l'époque n'ont pas apprécié!! Les prénoms seulement sont changés mais pas les professions et puis un con même anonyme reste un con!

Juste pour te faire plaisir voici la dernière ligne de la page 61:
"La vie de Robinson finie ils retournent à Sfax pour prendre le chemin du retour."

Sauf ceux qui restent en taule!

_________________
A quand le prochain départ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 13 Mai 2020, 15:40 
Touriste
Touriste

Inscription : 31 Août 2014, 20:39
Message(s) : 26
Localisation : 45640 - Sandillon
NOM: ESNAULT
Prénom: Jean-Yves
Bonjour,
Je vois que certains sont bien rodés à l'Afrique. Bon d'accord aujourd'hui ce n'est que du rêve en attendant d'être libéré du coronavirus.
Ma prochain sortie (théoriquement) sera le Maroc, mais j'espère que le raid Jurassic reporté début novembre ne sera pas qu'une fiction !

Bon courage en attendant le prochain épisode et les jours meilleurs.

Jean-Yves


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 13 Mai 2020, 17:42 
Guide
Guide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2013, 19:01
Message(s) : 507
Localisation : SAINT CHINIAN
NOM: CALMETTE
Prénom: Jo
SUITE...
CAP D’AGDE

Non loin de là dans une station balnéaire toute proche un petit groupe de copains part lui aussi vers la grande aventure. Là c’est du clean : Véhicules en parfait état, le top! Que du haut de gamme, les moins de 160 chevaux ne sont pas admis ! Pneus neuf obligatoires, chargement parfait avec GPS dernier cri, ordinateur, frigo, douchette, tente de toit, nourriture pour trois semaines. Coté fringues c’est un vrai catalogue de mode, pas de pub mais des blousons siglés de grande marques de sport, du pantalon de brousse bien coupé et des chaussures de sportif de haut niveau. Un look Thierry Sabine parfait « chèch » compris.
Chaque véhicule est équipé d’un treuil, d’une batterie de phares digne de la DCA et d’une impressionnante antenne au look militaire. Ca discute Turbo, pneus d’enfer, échappements en inox, moteurs gonflés et siéges baquets fabriqués sur mesure… Téléphone satellite…Cartographie informatisée, tous le derniers gadgets à la mode.
-Rendez vous au péage !  Les Montpelliérains nous y attendent ! Annonce Gégé alias  le chef .
Gégé, la cinquantaine grisonnante, est le seul a ne pas être déguisé en explorateur. Il a monté lui aussi sa petite combine, c’est un stratège du voyage en 4X4 tous frais payés.
Sous couvert d’une association de loisir tout terrains saupoudrée d’un zeste d’humanitaire il se fait payer ses nombreuses vacances dans tous les pays d’Afrique. Il voyage ainsi avec un énorme Toyota full options payé par l’association. Depuis longtemps il a choisi de voyager sans copilote, son caractère supporte de mois en mois une présence permanente, fut elle féminine. A cinquante huit ans le caractère est trempé et pas toujours facile à vivre pour l’entourage !
Tout ce joli monde embourgeoisé en mal d'émotions est fin prêt. Il y a le toubib, Jean Michel avec son fils Emmanuel, un pharmacien de Lavérune, Jean Michel II avec Joëlle sa compagne, Bernard le PDG d’une entreprise de transports accompagné de Corinne sa trop jolie  assistante  . Michel , roi de l’immobilier en mission… et son copain Christian ancien commissaire de police à la retraite, un couple de garagiste Jack et Marie-Chantal concessionnaires d’une grande marque Française, mais roulant en Toyota, pas fou le pro! Deux rugbymen de célébrité locale Déd et Richard. Il y a aussi en solo, Raoul, le pépère tranquille, ancien trésorier de parti politique, qui a eu chaud aux fesse au changement de majorité. Plus candide et magouilleur que lui ? Ça n’existe pas. Que du beau linge.
Ils rêvent tous de faire l’Afrique, de jouer au Paris Dakar  mais sans la poussière, la sueur ni les larmes. C’est cette aventure moderne qui les a incité a leurs acheter leur superbes 4X4 qui n’ont jusqu'à maintenant, fréquenté que la route enneigé de l’Andorre et les quelques chemins au tour de chez eux.


AGADIR

Loin de la France dans le doux climat d’Agadir, ça mécanique ferme . Une R12 a fait un joint de culasse, la routine, une 504 n’a plus d’embrayage et un petit fourgon Mercedes surchargé
vient d’éclater un pneu. Les frères Gomez Tonio et Calou sont des pros de l’épave roulante, plus de dix Mercedes avec les mêmes numéros d’immatriculation en deux ans, tout un savoir faire familial. Les pannes, la fringale, le manque de sommeil, la crasse, le cambouis, les douaniers corrompus, rien ne les arrête. Deux heures plus tard les véhicules reprennent la route. Toute la famille est là, les fils, les cousins. « Arrêtez de rouler comme des tambours! Pas plus de 80 vous avez compris » grommelle Antonio le patriarche. Tonio décide de prendre un peu de temps pour acheter un pneu de rechange. Le « gommiste » n’a jamais vu des clients pareils, ils veulent tout pour pas un sou et en plus ils sont particulièrement exigeants sur la qualité ! Le marchandage est féroce mais aboutit quand même et puis ça roule.
Un barrage de la gendarmerie Royale stoppe leur élan, il faut négocier le procès verbal pour léger défaut d’éclairage, en plein jour ! Ce sera 250 Dirhams au lieu de 500 car « vous êtes Français on vous le fait à l’amitié » et bien entendu pas de reçu… Tonio connaît bien la musique, depuis la mort d’Hassan 2 les flics recommencent à encaisser directement les P.V au bord des routes et les douaniers de Tanger ont reprit de l’appétit. Ils n’ont pas leurs pareils pour repérer les convoyeurs, ils récupèrent un petit billet par ci une cartouche de cigarettes par là et au besoin saisissent quelques caméscopes et téléphone portables dont les Gomez font petit commerce.
Le commerce c’est le nerf de la guerre de la famille Gomez, ils vendent de tout en Afrique ils ont fait leurs choux gras avec les magnétoscopes dans les année 80, maintenant c’est du Hi-Tech, les Africains veulent de l’informatique et du DVD. Il vendent aussi un produit très répandu dans le milieu gitan: la pièces d’identité, passeports cartes d’identité permis de conduire… et depuis quelques années Tonio à découvert le jack pot : l’attestation d’hébergement. C’est un super truc et ils ne doivent pas être nombreux à le faire vu les prix de vente. Pour ce document, il faut une famille nombreuse, résident sur plusieurs commune en France : les Gomez n’en manque pas ! Ce document est le sésame pour les candidats à l’immigration en mal de visa. Il est soi-disant infalsifiable et distribué au compte goutte par les mairies, il est la pièce maîtresse pour une demande de visa.. Tonio reçoit l’identité des candidats et fait demander le précieux document par un de ses nombreux frères, beau frères , neveux et nièces… il à de la ressource. Une fois le document officialisé, il le livre lui même aux Africains contre des sommes pharaoniennes. Il faut compter de dix à cinquante mille CFA pour une vrai attestation d’hébergement, c’est de l’or, et le risque est minime car si en France on contrôle bien l’entrée des « touristes » Africains, aucun service ne se soucie de vérifier si ils sont bien ressortis du territoire au terme de leurs visa touristique limité, théoriquement, à trois mois.

_________________
A quand le prochain départ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 13 Mai 2020, 17:54 
Guide
Guide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2013, 19:01
Message(s) : 507
Localisation : SAINT CHINIAN
NOM: CALMETTE
Prénom: Jo
C' est vendredi, un peu de lecture en plus pour lire au retour de la mosquée... non merde elle est fermée!
suite
BARCELONE

A plus de mille kilomètres de là le jour se lève sur l’autoroute. Dans le trafic intense du contournement de Barcelone un pseudo rallye 4X4 taille la route tranquillement. La capitale de la Catalogne est grise, nimbée de brouillard ou de pollution ?
- je ne tolérerais aucune infraction, s’il y a un P.V c’est pour votre pomme ! Annonce Dany dans sa C.B crachotante. Pas question pour lui de subir un contrôle en Europe, les cartes grises n’y résisteraient pas, et puis les véhicules, de provenances diverses et variées supporteraient ils un matraquage mécanique sur les 5000 kilomètres qu’ils ont devant le capot ?
Les 4X4 des autres aventuriers beaucoup plus classe sont rangés comme à la parade devant une cafétéria. Ils sont trop rutilants , pendant que leurs propriétaires prennent le café une des vitres d’un Mitsubishi tombe sous un coup de barre de fer donné avec précision. En trois secondes, les beaux blousons, l’appareil photo dernier cri et la sacoche des occupants s’envolent.
Sans vitre, sans passeports et sans billets de bateau, l’ex flic leur conseille le repli immédiat. Le voyage se termine sur une aire de repos Catalane pour nos explorateurs Montpelliérains. La compassion du reste de la troupe n’y changera rien, c’est le triste retour à la maison et à l’année prochaine ! Pendant ce temps le « rallye » de Dany passe en rang serré sur l’autoroute.

Une belle journée commence, ils traversent des paysages agricoles, vers Valencia la mer se confond avec la couverture de centaine d’hectares de serres, ils sont dans le potager et le verger de l’Europe. Dans une dizaine d’heures ce sera l’embarquement, Algéciras puis le Maroc. La route est longue.

La fatigue se fait sentir en début d’après midi à quelques heures du but, c’est l’occasion de faire les pleins et de grignoter sur une aire  . Cette fois nos aventurier de luxe ne vont pas quitter leur véhicule, ils on évalué le risque. L’éternel débat sur l’utilité de faire 1500 km avec les dangers d'agression qu’ils connaissent maintenant ou bien de prendre le bateau à Sète fait rage.
-Sur le bateau au moins on est en sécurité. Affirme le toubib grand connaisseur des traversées en direction des riads du golf de Marrakech.
De nouveau les kilomètres défilent, les cultures laissent progressivement la place à un paysage aride. Les maquillages des dames commencent à accuser les heures de route, les belles tenues sahariennes à se froisser. Après avoir longé les quartiers chics de Marbella ils reprennent l’ « Autovia » qui est ici la version gratuite de l’ « Autopista » et aperçoivent bientôt le rocher de Gibraltar ? Le premier but se précise.

SUD DE L’ESPAGNE

Enfin Algéciras ! Les participants au « rallye » ont pris leurs billets et attendent le prochain départ, ils font la connaissance de deux Toulousains sympa qui partent vers Dakar « livrer une BMW et Un Land Cruiser à un ami coopérant Français ». Ils feront route ensemble afin de se faire aider dans les passages de sable par les tout terrains... au cas ou.
Jacquot , lui, fait la connaissance des babas-cool et de leur étrange camion-caravanne. Il s’impatiente il sait qu’il ne faut pas trop stationner sur les zone d’embarquement avec un véhicule aussi « chaud » que le sien, le gros Toyota de Choïchoï se fond mieux dans le paysage entre les rallye en et les camionnettes surchargées des Marocains allant visiter leur famille. Choïchoï fait plus couleur locale, petit râblot avec ses fringues couleur muraille. Sa queue de cheval lui donne un air cool. Sûrement qu’il est cool Choïchoï avec son dossier de RMI en béton, il bricole du 4x4 volé sur Paris. Quand la saison est mauvaise, trop chaude pour son casier judiciaire, il fait de la pièce détachée à Toulouse, Quand la police s’occupe trop de son cas il ne dédaigne pas le convoyage pour se faire oublier. Loin de son taudis des Minimes, le voyage est pour lui la vie de château. Quand l’affaire est belle il se paye parfois un super hôtel au Maroc ou il s’invente une vie d’aventurier international.

Le bateau, comme tous les bateaux, est en retard la pression monte. Dans une pagaille monstre l’embarquement est enfin annoncé.

Dany veille sur ses troupes, il sait qu’il ne faut pas se lier avec les rencontres faites sur le port. Depuis qu’il exporte de la « caisse » sur l’Afrique il a appris que rien n’est clair dans ces voyages. Il décide de faire un briefing pour mettre les choses au point
- Restons ensembles, évitons les autres groupes, ce sont des touristes ils ne peuvent que nous retarder ! Et puis on sait pas si toutes leurs bagnoles sont en règle il vaut mieux les larguer ! 
Gonflé l’artiste ! Il a repéré tout de suite la BMW et son poisson pilote. Il à détecté qu’ils sont des sujets à risque, lui, non il a une combine en or, du moins le pense t’il.

Les 4X4 de luxe rentrent sur le port, pour eux pas de problèmes, les réservations sont faites, les billets payés à l’avance par carte de crédit. Le chef est cependant inquiet, il a tant fait de traversées qu’il connaît les risques de vol sur la zone portuaire, ça suffit avec le coup du Pajero à Barcelone. Il monopolise la liaison radio pour demander à ses ouailles de ne pas quitter leur véhicule de vue ou dans le pire des cas de bien le fermer à clé. Il s’occupera des cartes d’embarquement, personne ne doit bouger.

Gégé a l’habitude des ports, il a le flair pour détecter ceux qu’ils qualifient « rats d’égout » Sans se déplacer, il devine de suite que les petits autocollants posés sur le bas des vitres de certains 4x4 cachent en réalité l’emplacement d’un tatouage grossièrement poncé. Parfois il rêve lui aussi d’argent facile, depuis qu’il voyage il aurait pu évacuer des dizaines de « caisses » Tout compte fait sa combine est plus peinarde et avec moins de risques.

Les douaniers Espagnols font de la figuration, c’est le dernier bateau de la journée.

Sur cet hydroglisseur tout juste le temps de boire un coup et bonjour l’Afrique en 35 minutes.

Le débarquement ressemble à une évacuation d’urgence ! Ici c’est toujours l’Espagne dans la petite enclave, les douaniers Espagnols de Ceuta ne les regardent même pas débarquer. Depuis peu de temps des caméras postées discrètement sous les portiques, enregistrent les numéros d’immatriculation de tout ce qui passe, elles sont munies d’un système informatique sophistiqué de lecture des plaques qui enregistre tous les numéros et les transmets en direct au P.C d’Interpol .
Plus que quelques mètres et ils passent d’une zone douteuse à un franchement plus sale qui donne l’impression de circuler dans une décharge publique. Tout est cassé, les grilles sont tordues rouillées, lampes d’éclairage public pendent au bout des fils… des relents de marée et autres odeurs fouettent les narines.



C’est la fin de leur journée, les douaniers Marocains ont l’air épuisé et posent juste une question.
–Avez vous des C.B ?
Ces petits émetteurs récepteurs sont interdits au Maroc. La réponse est toujours négative alors ils rétorquent avec humour
–Vous n’en avez pas une, donc vous en avez au moins deux ? Et ils expédient les uns et les autres faire la queue a un guichet luisant de crasse pour y remplir des fiches d’entrée qu’ils vérifient ensuite avec des air importants où en font remplir d’autres à toutes occasions. Ça avance lentement mais ça avance… patience nous somme en Afrique. Des Marocains proposent leurs services, on ne sait pas si ce sont de policiers en civil ou des resquilleurs, souvent les deux.
-Soyez sympas avec eux leur à dit le chef on ne sait jamais, ils sont tous certainement de mèche avec les fonctionnaires.
La paperasse est une des choses qui s’exporte le mieux, un formulaire pour les passagers, un pour la voiture, un pour les effets transporté et enfin le sempiternel « rien à déclarer » et ouste.

Tout notre joli monde ce retrouve au Maroc en moins de deux, les pros savent bien que c’est toujours au dernier bateau de la journée que les choses se passent le mieux. La nuit tous les chats sont gris.

La nuit tombe sur le Rif, sous une petite bruine il ne fait pas bon rouler sur les routes Marocaines. Seulement quelques kilomètres et le Rallye établi son bivouac dans un bois de pins. C’est le folklore du premier soir ! Ça crie, ça râle.
-Mais dans qu’elle cantine as t’on mis les lampes frontales ?
Ils ne fermeront pratiquement pas l’œil de la nuit car les jappements de chien qui se répondent d’un douar à l’autre se succèdent
Coté Bc Bg ce n’est pas mieux, mais plus calme, on s’observe. La fatigue des quatorze heures de conduite aide à déplier la tente de toit et à se coucher sans tarder
Les babas et leur camion sont en peine forme, ils décident de rouler toute la nuit, leur camion chauffera moins.
Jacquot et Choïchoï doivent passer par Tanger pour … affaire. Choïchoï avait planqué sous sa bagnole quelques fusils de chasse très prisés des Marocains. Une équipe spécialisée pille les maisons de campagne et les pseudo châteaux de la haute Garonne et du Tarn pour fournir ce marché. Le marchandage va bon train et la nuit passe à boire du « thé », en réalité du whisky, et à griller des cigarettes. Les acheteurs jouent la montre Choïchoï est intraitable.
Il faudra être prudent pour se balader dans Tanger au petit jour avec une BM flambante neuve, un super 4x4 et de l’argent liquide plein les poches.

Pour tous,c’est la grisaille, il y a une brume à couper au couteau. Tout dégouline, tout est poisseux. Ceux qui ont essayé de dormir sous la tente ronchonnent : tout est trempé. Le petit déj est expédié dans un quasi silence. Les chefs de groupe motivent leurs troupes et ça roule plus tôt que prévu.

_________________
A quand le prochain départ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 14 Mai 2020, 07:14 
Découvreur
Découvreur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Mars 2014, 06:25
Message(s) : 89
NOM: THOMAS
Prénom: Jacques
Merci Jo pour ce feuilleton .
..on attend avec impatience la suite pour occuper nos journées pluvieuses marquées par l interdiction de balades trop longues !!
Vivement l épisode suivant où je retrouve bien des souvenirs vécus de voyages en Peugeot ..
Arrêtons de faire les "vieuxcons " ...Tout n était pas mieux avant ..en espérant pouvoir voyager encore vers le Sud qu on aime tant !!!
A bientôt Jacques Th.


Haut
Hors-ligne Profil  
 
 Sujet du message : Re: Fiction? pas tout à fait.
Message Publié : 14 Mai 2020, 14:51 
Guide
Guide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Déc 2013, 19:01
Message(s) : 507
Localisation : SAINT CHINIAN
NOM: CALMETTE
Prénom: Jo
Tu verras la suite! Il faut reconnaître que dans ces pays il se passe pas mal de choses mais tout le charme c’est qu’elles ne se passent jamais deux fois de la même façon . Je vais rentrer et vous envoyer la couche suivante. Amitiés à toute la secte.

_________________
A quand le prochain départ?


Haut
Hors-ligne Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 31 message(s) ]  Modérateurs : calmettejo, Francette Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Theme created StylerBB.net
Traduit en français par Maël Soucaze.
pouet